ORIENTATION & EMPLOI
TOUT AU LONG DE LA VIE
ORIENTATION & EMPLOI
TOUT AU LONG DE LA VIE

Les nouveaux enjeux du travail !

Les nouveaux enjeux du travail

Selon une étude BVA pour Salesforce, pour 60% des salariés la priorité est le bien-être au travail suivi du pouvoir d’achat pour 58% d’entre eux et enfin les conditions de travail à 56%. Le résultat s’explique par le fait que pour les salariés ces aspects ne sont pas suffisamment pris en compte par les entreprises. Elles n’accordent pas suffisamment d’importance selon eux à la transmission des savoirs, aux aménagements du temps de travail ainsi qu’à la sécurité, la santé et le bien-être de leurs salariés.

Le télétravail est un souhait important pour les salariés, puisqu’un tiers d’entre eux souhaiteraient en faire régulièrement. Les entreprises se retrouvent alors avec des salariés démotivés et en manque d’intérêt pour leur travail, cela touche particulièrement les salariés du secteur public.

L’intérêt pour son métier est aussi crucial que l’intérêt pour son entreprise de façon générale : son activité, sa stratégie, son implication et son rôle dans l’économie comme dans notre société. Le rôle social et la place accordée à l’humain au sens large sont des éléments moteurs dans l’intérêt des salariés et dans la fédération de ces derniers autour du noyau de l’organisation. Rassemblée, la force salariale rayonne et contribue à la solidité de l’entreprise.

Nicolas Froissard, Directeur Général - GROUPE SOS.

Les salariés se montrent en majorité réservés sur leur avenir, 60% sont plutôt optimistes et 39% sont pessimistes. Un sentiment que le métier va évoluer est aussi en vent de poupe, 12% pensent même que leur métier va disparaître. Les personnes plus âgées sont réticentes aux changements et à l’évolution des méthodes de travail tandis que les plus jeunes sont impatients de voir ces méthodes ancrées pour de bon dans les clivages du métier.

0%
DES SALARIÉS ONT MOINS DE MOTIVATION CAR PEU DE RECONNAISSANCE.
0%
DES EMPLOYÉS ESTIMENT QUE LES ÉVOLUTIONS DU TRAVAIL SONT TROP RAPIDES.
0%
DES SALARIÉS CONSIDÈRENT QUE LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL EST LE FACTEUR LES PLUS IMPORTANT.
0%
DES EMPLOYÉS SOUHAITERAIENT FAIRE DU TÉLÉTRAVAIL RÉGULIÈREMENT.

Laissez un commentaire

S’inscrire à notre newsletter